L'avenir selon Uber

Mercredi 29 novembre 2017

Une ville asphyxiée par la congestion automobile, c'est l'une des visions (de l'avenir ?) délivrée par un récent spot de pub de l'entreprise de transport Uber. Une façon de dénoncer le règne de la voiture individuelle pour mieux conforter celui d'une voiture partagée par différents utilisateurs, évidemment tous clients du leader du secteur des VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur).

Autre spot, autre vision d'avenir : Uber prévoit bel et bien de « faire circuler un réseau de petits véhicules aériens électriques dans plusieurs villes à travers le monde pour permettre aux gens de partager des vols dans des zones urbaines densément peuplées ».

Les premiers vols de démonstration sont prévus pour 2020. Trois villes pilotes ont été dévoilées par l'entreprise : Dallas, Dubaï et Los Angeles. Uber a signé pour cela un partenariat avec la Nasa, dont l'un des objectifs consiste à mettre au point des "UberAir", véhicules sans pilote, de type drône, à décollage et atterrissage verticaux.

L'auteur

Journaliste spécialisée dans les questions urbaines, Vanessa Delevoye est la rédactrice-en-chef d'Urbis le mag.

Mots clés : Uber  publicité  sport, embouteillage  avenir  avion