Comment rendre une plage attractive ? 1/2

Urbanisme
Lundi 20 juin 2016




A quelques jours des grandes vacances, Urbislemag s’intéresse aux éléments de mobilier urbain qui rendent les fronts de mer incontournables. Quelles sont les tendances de fond dans les stations balnéaires ? Comment rendre attractifs ces espaces de farniente et de loisirs ? Tour d’horizon de quelques aménagements, pas forcément coûteux, et toujours inventifs.

Des bancs qui sortent du lot

S’assoir pour contempler la mer, c’est un peu le BA-ba de l’aménagement d’une digue. S’assoir sur un banc original, confortable, abrité… C’est encore mieux !

Cordon dunaire


Les bancs en bois polymorphes inventés par des élèves de l’université de Columbia sortent clairement du lot : tout en courbes et en mouvements, ils rappellent le cordon dunaire et s’insèrent particulièrement bien dans le paysage naturel du front de mer.

Ils ont une autre particularité : celle d’évoluer en fonction du poids réparti sur leur structure, un aspect ludique non négligeable.

Modules

La plage de Vinaros, en Espagne, propose plusieurs aménagements intéressants, et notamment ces modules en bois implantés sur le sable et sur la digue.

Voiles de bateaux

Ces bancs-voiles, installés dans un parc à Verchères, petit village à proximité de Montréal, trouveraient aussi leur place en bord de mer...

Wifi

Ce banc d'acier créé la rupture dans le style mais aussi dans les usages grâce à son accès wifi gratuit et à son plug USB qui permet de recharger son smartphone.

Anti-pluie

C'est un charmant gadget qui peut faire son effet sur une digue ! Grâce à sa manivelle, ce banc déroulant permet au promeneur de s'assoir sur une surface sèche, même après l'averse... Il fallait l'inventer... Les Coréens l'ont fait !

Queue de poisson

Le Blackpool Rotating Shelter est un banc rotatif qui tourne en fonction du sens du vent de manière à toujours protéger ceux qui s’y assoient. Sa forme rappelle la queue d’un poisson, faisant écho à l’identité côtière de la station balnéaire de Blackpool, en Angleterre.. 

Intimes et abrités

Les bancs abrités, qui permettent de se placer un peu à l'écart du monde pour se reposer ou discuter, constituent une tendance lourde des aménagements de bord de mer. Ce banc situé à Notre-Dame-des-Monts, station balnéaire vendéenne, l'illustre à merveille.

Beaux draps

Dès qu'on les voit... on a envie de les essayer !

A Hambourg, en Allemagne.

Poufs et hamacs

Toujours efficaces, les poufs et les hamacs, invitent à siester !

Ru-banc

Dessiné par des étudiants-designers d'espace de l'école Boulle dans le cadre d'un travail de terrain à Dunkerque, ce banc biface conjugue bien des qualités. En bois et en acier, il a fière allure. Se prêtant à toutes les ondulations, il apparait et disparait dans le sol, offrant tantôt une cachette aux enfants, ou une assise aux plus grands. Il permet également de donner une continuité et une identité forte à un long front de mer.

Dunkerque entame la rénovation de sa digue

A quoi ressemblera la digue demain ? C’est le propos d’une exposition organisée du 14 juillet au 31 août à Dunkerque sur la digue de mer par la communauté urbaine. Les passants intéressés pourront s'exprimer via un questionnaire distribué dans les différents lieux d’exposition (près du Kursaal, de la base de voile de la Licorne et du poste de secours de Leffrinckoucke). L'exposition sera notamment composée de photos de digues rénovées dans des stations balnéaires françaises ou étrangères. De quoi susciter l’envie ou le rejet…

Objectif 2019

La digue dunkerquoise, vieillissante et inadaptée au risque de submersion marine, sera rénovée par portion. La première portion (comprise entre la nouvelle passerelle du FRAC et le Kursaal) devrait être réalisée pour le printemps 2019 ; les travaux commençant à l’automne 2017. Un groupement d’études est déjà au travail : le cabinet Attitudes urbaines, les paysagistes Céline Leblanc et Axel Vénacque, les architectes Grafteaux et Klein, les entreprises Mageo (génie urbain), ISL (submersion marine) et RRA (mobilité).

 

 « Quels aménagements pour les nouveaux fronts de mer ? », c’est le titre d’une série d’articles d’Urbislemag. L’exposition dunkerquoise évoquée ci-dessus s’en inspire largement… C’est le moment de les redécouvrir !

Episode 1 : préserver le paysage naturel côtier

Episode 2 : se protéger des risques de submersion marine

Episode 3 : favoriser le confort des piétons et réduire l’impact de la voiture

Episode 4 : sortir du lot

L'auteur

Journaliste spécialisée dans les questions urbaines, Vanessa Delevoye est la rédactrice-en-chef d'Urbis le mag.